• Facebook Social Icône

Neuchâtel - Suisse                ©2019 par www.generationc.ch               Tél. 079 500 74 13

POURQUOI

Pour parler librement du deuil périnatal ou de l'infertilité et du désir d'enfant

DEUIL PÉRINATAL

Pour parler librement du deuil périnatal : sujet toujours difficile à évoquer, voire encore tabou dans notre société.

​Néanmoins, il s’agit d’un thème actuel qui touche 1 grossesse sur 5, n’arrivant malheureusement pas à terme.

 

Que ce soit un deuil qui vient d'arriver ou ancien... que la perte soit survenue à 2 semaines de grossesses ou à 8 mois... ce groupe est ouvert à toutes et tous, car il ne s'agit ni de comparer, ni de quantifier la douleur des uns par rapport aux autres.

Malgré l’évolution de notre société, les couples qui font face à ce type d’épreuves ressentent et décrivent le plus souvent les mêmes sentiments et difficultés, vis-à-vis de ce deuil particulier.

 

Difficultés rencontrées :

 

  • Manque ou absence de reconnaissance du bébé ou de l’enfant, souvent évoqué comme un fœtus

  • Sentiment de vide et d’abandon en sortant de l’environnement médical ou des institutions hospitalières

  • Isolement social et / ou familial

  • Difficultés à réintégrer le quotidien, ainsi que la vie professionnelle

  • Sentiment de malaise et maladresses provenant de l’entourage

  • Incompréhensions et difficultés de communiquer dans le couple

  • Culpabilité importante

  • Les fratries

  • ...

"La peine ne se mesure pas aux nombres de semaine ou au vécu d'un bébé, mais à la grandeur du rêve que portait en eux ses parents. "

INFERTILITÉ

Pour parler librement de l’infertilité :  entreprendre un parcours de PMA pour pouvoir ainsi donner la vie n’est pas un acte anodin pour un couple.

 

Il est prouvé (en Suisse) que de plus en plus de couples font recours à ce type de traitement.

 

Chaque année, 6000 couples ont recours aux techniques et aux progrès de la médecine. Leur vie en est complètement chamboulée.

Difficultés rencontrées :

  • Découragement et perte d’espoir de tomber enceinte

  • Sentiment de culpabilité, responsabilité

  • Pression familiale, sociale et psychologique

  • Peur d’entamer des analyses et de l’annonce d’un diagnostic d’infertilité

  • Anxiété

  • Sexualité programmée

  • Échecs des traitements

  • Métamorphose du corps et symptômes indésirables dus aux traitements

  • Difficultés sociales et isolement (ex : confrontation avec les femmes enceintes)

  • ...

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now