Séance de cinéma

FILM

Notrepetiteparenthèse & Naîtr'Etoile s'associent pour réaliser le film :

"Pour que nos étoiles brillent encore"

Un recueil de témoignages de familles de Suisse romande endeuillées. Ce film décrit la complexité des nombreuses étapes de ce deuil que traversent ces personnes. 

Ce film a pour but de sensibiliser le public, les familles, l'entourage, les professionnels et accompagnants qui entourent les personnes  qui sont confrontées au deuil périnatal.

Ce film est proposé aux écoles professionnelles et peut aussi être destiné à la formation continue. 

Pour toutes questions ou demande d'informations  :

werwerwrwerwe.jpg
5726c5a6-2ec6-4ef8-8c4e-4c2a3791e247.jpg

Notrepetiteparenthèse

remercie encore

l'Association Naitr'etoile

pour cette belle collaboration. 

Nuages ​​blancs

Notrepetiteparenthèse & Naîtr'Etoile s'associent le 15 octobre 2021. Un court métrage a été réalisé pour rendre hommage à ces familles, à ces vies inachevées et passées sous silence.

erterteterterteter.jpg
Avant-première du 11 mars 2022
Salle de Conférence de la Maladière de Neuchâtel
tzut.jpg
jkljkl.jpg
hjkhjk.jpg
uiouo.jpg

Prochaine diffusion 2022 
"Pour que nos étoiles brillent encore"
Date à déterminer

Feedback

Ce n'est pas facile de mettre des mots sur ce que j'ai ressenti en regardant le film "Pour que nos étoiles brillent encore", que j'ai visionné le regard voilé et le cœur en miettes. Quelles incroyables épreuves que ces femmes et ces hommes ont dû endurer. Quel courage ils ont, de se replonger dans leurs souvenirs d'une douleur extrême, afin de nous raconter, avec autant d'authenticité et de sincérité, ce qu'ils ont vécu. Ils ont traversé l'horreur, tout simplement. Mais ce que j'ai envie de retenir après ce film, ce que j'ai pu ressentir aussi, c'est qu'à la fin reste l'amour. L'amour d'un parent pour son enfant. Une femme m'a dit un jour, bien avant que je sois maman : "Pour être prêt à accueillir un enfant, on doit aussi être prêt à le perdre. Voici toute la portée du mot "parent". Vouloir être un parent, veut dire se mettre à disposition d'une nouvelle vie, corps, cœur et âme, et ainsi s'exposer à une des plus grandes souffrances qui existe : devoir laisser repartir son enfant. Il n'y a pas plus grand acte d'amour. Merci infiniment d'avoir réalisé ce film, merci infiniment aux femmes, hommes et parents qui ont témoigné, le cœur pleinement ouvert, avec une sagesse et un amour qui m'ont immensément émue.

MERCI J.C.

 

J'ai adoré être parmi vous vendredi soir. J'ai pu en savoir plus sur le deuil périnatal et connaître les histoires d'autres couples en plus de celle de ma maman et mon beau-papa. J'ai été soulagée de savoir que cela arrivait souvent et que nous n'étions pas les seuls à vivre ça. Les histoires (accompagnements, deuils, souvenirs, rituels, fraternités, couples, entourages) des autres m'ont beaucoup touchée et j'ai trouvé que vous étiez toutes et tous très courageux(euses) durant ces épreuves qui paraissent insurmontables. Je suis très impressionnée par votre force et votre courage infini.

M. S.

 

Les témoignages m'ont beaucoup touché intimement par leur sincérité. Il m'est difficile de voir une si grande souffrance que je ne peux apaiser ni soulager. Merci aux deux associations de libérer la parole en offrant une écoute pleine d'empathie. 

I.F.

    

J'ai connu l'Association Naîtr'Etoile et Notre petite parenthèse grâce à deux amies. J'ai donc eu la chance de voir ce film exceptionnel " Pour que nos étoiles brillent encore". Je ne connais pas le sentiment de perdre un petit ange mais ce film m'a énormément touché et m'a ouvert les yeux quant à la peine que peuvent ressentir les parents, les frères, les soeurs...C'est un sujet dont on entend pas beaucoup parlé et je pense que grâce à ces associations, beaucoup de personnes s'y retrouveront et pourront peut-être brisé ce sujet encore tabou...Toutes ces familles ont dû faire preuve de courage et je ne peux que dire bravo et courage à eux. Ces petits anges ont un jour existé, existent et existeront à jamais grâce à vous.

 

F.D.  

    

Bravo aux initiatrices de ces deux associations, qui par leur écoute et leur empathie, ont permis à tous ces couples qui ont souffert de la perte de d'un, ou plusieurs enfants, de pouvoir en parler sans retenue ni culpabilité.

Bravo et merci pour eux.

M. B.

    

Le film "Pour que nos étoiles brillent encore" m'a beaucoup touchée et a raisonné en moi pour plusieurs raisons. D'abord, il montre à quel point, malgré les histoires très différentes des couples, les parents sont confrontés à des difficultés similaires. Par exemple, le décalage au sein du couple, besoin de parler versus silence, m'a particulièrement parlé. Ensuite, l'importance dans ces moments douloureux de s'entourer des "bonnes" personnes, bienveillantes, à l'écoute et rassurantes, tant pour le papa, la maman que pour la fratrie. Sur ce point, je suis chanceuse d'avoir des Amis de confiance mais également d'avoir rencontré des professionnels qui nous ont guidés et aidés à soulager notre peine. Enfin, le film est touchant par la sincérité des personnes interrogées, la beauté des images de transition et la mélodie qui invite à réfléchir à ce sujet qui concerne tant de monde. Dans notre famille, le sujet n'est pas tabou et je ne peux que m'en réjouir avec mes deux filles qui pourraient traverser un jour ce genre d'épreuve.

L.F.